Le commerce européen devrait protéger les forêts, respecter les droits des peuples forestiers et soutenir les objectifs en matière de climat.

Le commerce entre l'UE et les pays producteurs de bois et de matières premières menaçant les forêts contribue à la disparition des forêts à l'échelle mondiale et nuit aux droits des communautés. Les faibles taxes à l'importation font grimper la demande de cuir, d'huile de palme, de bœuf et d'autres produits cultivés et élevés sur des terres déboisées. Une telle destruction est rendue possible par des protections environnementales et sociales inadéquates.

L'UE négocie actuellement des accords de libre-échange avec l'Indonésie, les Philippines, la Malaisie, la Thaïlande, le Brésil, l'Argentine et l'Uruguay, des pays forestiers tous riches en biodiversité. Fern veille à ce que les politiques commerciales et d'investissement européennes soient négociées de manière transparente et inclusive, respectent les droits de l'homme et aident à atteindre les objectifs en matière de climat et de protection des forêts. Nous collaborons avec des coalitions d'ONG pour assurer un suivi des accords de libre-échange et veiller à ce qu'ils ne nuisent pas aux forêts.

Voir toutes les ressources en lien avec Commerce
EN SAVOIR PLUS
CAMPAGNES LIÉES