Le nouveau CFP de l’Union européenne: quels avantages pour les forêts tropicales et les moyens de subsistance locaux ?

novembre 29, 2018

Les forêts communautaires peuvent aider les pays et les populations locales à gérer les forêts de manière durable et équitable dans les pays forestiers tropicaux. Le nouveau cadre financier pluriannuel de l'UE sera-t-il à la hauteur de ce défi ?

En mai 2018, la Commission européenne a publié ses propositions concernant le budget de l'UE pour 2021-2027, également appelé Cadre Financier Pluriannuel (CFP). Le nouveau budget proposé témoigne d'un niveau d'ambition plus élevé en matière d'action pour le climat et l'environnement. Cependant, il est difficile d’anticiper le financement et l’appui qui seront octroyés en faveur des forêts tropicales et pour améliorer les moyens de subsistance des populations locales.

Le 29 novembre, Fern et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont organisé un événement pour débattre de l’impact du nouveau budget de l’UE sur l’engagement européen en faveur de la protection des forêts et des moyens de subsistance des populations locales.

L’évènement était présidé par :

* Heidi Hautala, vice-Présidente du Parlement européen, Groupe des Verts / Alliance libre européenne

* Maria Arena, Membre du Parlement européen, groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates
 

Son excellence Rosalie Matondo, Ministre de l'économie forestière de la République du Congo ainsi que des représentants de la Commission européenne, de la GIZ et de la société civile figuraient parmi les intervenants invités.

Voir la diffusion de l'événement en continu ici :

L'événement avait pour objectif de renforcer le dialogue entre l'UE et les pays forestiers sur l'intensification des efforts visant à soutenir la gestion des forêts par les communautés dans un contexte de déforestation croissante, de changement climatique et de défis lancinants en matière de gouvernance forestière.

Les participants ont formulé des recommandations clés à l'intention des décideurs politiques de l'UE, en les invitant notamment à s’assurer que le CFP apporte un soutien adéquat aux politiques forestières existantes telles que le plan d'action FLEGT et ses Accords de partenariat volontaire (APV). Ils ont également demandé la prise de nouvelles mesures pour lutter contre la déforestation provoquée par une consommation non durable. Un appel pressant a été lancé sur la nécessité de donner une chance à de nouveaux modèles de foresterie communautaire à travers l’appui à la mise en œuvre de la feuille de route de Brazzaville sur la foresterie participative dans le bassin du Congo.
 

Les présentations suivantes ont effectuées lors de l’évènement :

Remarques préliminaires - Rodrigo de Lapuerta Montoya, Directeur du bureau de liaison de la FAO auprès de l'Union européenne et de la Belgique.

Séance 1 : Quelle vision pour les forêts et les régimes forestiers communautaires?

* La vision de l’UE dans le contexte évolutif des priorités de financement - Chantal Marijnissen, Chef d’unité - Environnement, ressources naturelles et eau, Direction générale de la coopération internationale et du développement, Commission européenne

* Le Défi de Bonn : redonner vie à des terres déboisées et dégradées avec les communautés? - Herbert Christ, Responsable du programme de politique forestière internationale et des initiatives internationales en matière de gouvernance forestière, Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ)

* La « feuille de route de Brazzaville» : une chance pour les forêts et les populations locales du bassin du Congo - Son Excellence Rosalie Matondo, Ministre de l’économie forestière de la République du Congo

Projection d'un court métrage sur les nouvelles attentes en matière de foresterie communautaires de Fern et ses partenaires locaux:

 

Séance 2 : Qu'avons-nous appris jusqu'à présent sur les régimes forestiers communautaires et comment aller de l'avant pour protéger les forêts et renforcer les moyens de subsistance locaux ?

* Conclusions du rapport Fern: Quelles perspectives pour les modes de gestion des forêts par les communautés ? Un examen critique des appuis de l’UE à ce jour - Emeric Billard, Chercheur indépendant

* Ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné : expériences d’Asie et d’Afrique - Jean-Claude Nguinguiri, Chargé de mission Forêts, Organisation des Nations Unies pour la foresterie participative, l’alimentation et l’agriculture (FAO)

* Entreprises forestières communautaires en République démocratique du Congo - Henk Hoefsloot, Coordinateur de programme, Tropenbos International

* Soutenir la foresterie sociale durable : Que pouvons-nous apprendre du mouvement du commerce équitable? - Fabienne Yver, Coordinatrice de projet, Bureau de plaidoyer de Fair Trade

Relevant Work Areas: