Nous sommes des militants, des spécialistes de la communication et des professionnels de la finance qui nous consacrons à la protection des forêts et à l'amélioration de la qualité de vie. Nous organisons des campagnes avec des organisations et des mouvements sociaux et environnementaux du monde entier. Nous recensons les menaces forestières et collaborons avec les populations concernées, les organisations sociales et environnementales et les décideurs en vue de trouver des solutions. 

Fern concentre ses efforts sur la corrélation existant entre les forêts et le climat, la consommation, l’aide au développement et le commerce.

A propos de Fern

 

 

Fern cherche un monde dans lequel la justice environnementale, sociale et économique est pleinement intégrée à tous les niveaux et où les gens ont une voix dans les décisions qui affectent leurs vies et moyens de subsistance.

Vision

 

 

La mission de Fern est de parvenir à une plus grande justice sociale et environnementale, en se concentrant sur les forêts et les droits des peuples des forêts dans les politiques et pratiques de l'Union européenne.

Mission

Collaborative: faisant partie d'un mouvement global qui travaille pour les droits humains et la justice environnementale, notre relation avec nos partenaires est mutuellement bénéfique.

Empirique: nos positions et campagnes sont basées sur la recherche active.

Indépendante: ayant une base de financement diversifiée, nos plans d'action ne sont donc pas liés aux perceptions individuelles des donateurs ou du public.

Contestataire: remettant en permanence en question ce qui peut ou non être atteint, nous répondons positivement avec des solutions proactives.

Inclusive: assurer une prise de décision transparente et consultative.

Valeurs

 

Fern a mis sur pied une coalition d’ONG en vue de contester les projets de compensation des atteintes à la biodiversité de l’Union européenne et de ses États membres. Nous sommes parvenus à faire obstacle à l’adoption de telles politiques au Royaume-Uni et dans l’Union européenne, empêchant ainsi que de vieilles forêts protégées puissent être abattues avec pour consolation la promesse qu’une telle action va « améliorer quelque chose, quelque part ».

Coalition contre les compensations des atteintes à la biodiversité

 

Fern a fait participer des ONG, des universitaires et des scientifiques au débat relatif à l’utilisation des terres, aux changements d’affectation des terres et à la foresterie (LULUCF), connu pour sa complexité, afin de s’assurer que de nombreuses voix soutiennent l’idée selon laquelle l’augmentation de la capacité des forêts de l’Union européenne à stocker le carbone ne doit pas remplacer la réduction des émissions issues de l’énergie et des transports, mais l’accompagner.

Amener l'expertise dans les débats relatifs à LULUCF

 

Fern a obtenu de l’Union européenne qu’elle réduise l’exploitation illégale des forêts et qu’elle améliore la gouvernance forestière par l’adoption et la mise en œuvre de son plan d’action relatif à l’application des réglementations forestières, à la gouvernance et aux échanges commerciaux (FLEGT) – un programme innovant ayant pour objectif de lutter contre l’importation illicite de bois, de renforcer les droits des communautés et d’améliorer la gestion des forêts.

Réduire l'exploitation forestière illégale grâce à FLEGT

 

Fern a également dénoncé le caractère fallacieux des échanges de droits d’émission de carbone, en apportant des modifications aux politiques européennes, en évitant que les forêts ne soient incluses dans le système d’échange de quotas d’émission de l’Union européenne et en mettant fin à l’utilisation des mécanismes de réduction des émissions résultant du déboisement et de la dégradation des forêts (REDD) pour justifier la poursuite d’activités produisant des émissions dans les secteurs de l’énergie et des transports.

Réduire l'utilisation des forêts comme échappatoire
NOTRE ÉQUIPE