Projet CoNGOs: discussion d'un nouveau paradigme pour la foresterie communautaire (Douala)
décembre 15, 2017

Les partenaires du projet CoNGOs discutent d'un nouveau paradigme pour la foresterie communautaire lors de la réunion des partis du PFBC à Douala

Au cours de la 17e réunion annuelle des partenaires des forêts du bassin du Congo (PFBC) à Douala au Cameroun, Fern a organisé un évènement parallèle sur la gestion inclusive des forêts dans le bassin du Congo. Il s’agissait de se pencher sur le Rôle de la foresterie communautaire dans l’amélioration de la gouvernance forestière et climatique à travers des expériences de la sous-région en collaboration avec les partenaires du projet CoNGOs à savoir le Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) du Cameroun; le Forum pour la Gouvernance et les Droits de l’Homme au Congo (FGDH)  et le Centre pour l’Information Environnementale et le Développement Durable (CIEDD), République centrafricaine.

L’objectif général de la rencontre était d’améliorer la compréhension des liens entre foresterie communautaire et gouvernances forestière et climatique, en considérant les espaces consacrés aux forêts communautaires comme de potentiels espaces sur lesquels il serait possible à la fois de renforcer la gouvernance forestière dans une perspective ‘paysage’ et de protéger les droits des communautés locales et autochtones. La rencontre a permis des échanges fructueux autour des exposés présentés par les partenaires du projet CoNGOs et Climate Analytics. Un espace a été ouvert à l’USAID pour une communication spécifique sur les défis liés à une décennie de mise en œuvre de la foresterie communautaire au Cameroun. 

Avec près de deux millions de kilomètres carrés, le bassin du Congo est le deuxième massif forestier tropical du monde après l'Amazonie. Véritable grenier pour des millions d’individus, il constitue une importante source de gibier, de fruits sauvages, de légumes, d'épices, de médicaments et de matériaux de construction. Il joue également un rôle crucial dans la régulation du climat mondial et des cycles d’eau.  Bien que les forêts du bassin du Congo soient exploitées depuis longtemps par l’industrie du bois, les chasseurs-cueilleurs et les agriculteurs, elles restent largement intactes en comparaison à d'autres écosystèmes forestiers comme l'Amazonie ou la région du Mékong. En Afrique, une inquiétude croissante liée à la demande toujours plus grande en produits agricoles et en bois responsable de la destruction des forêts d'Amazonie et d'Asie du Sud-Est voit le jour. Des millions d'hectares de terres africaines ont été récemment acquis par de grands propriétaires pour l’exploitation de l'huile de palme, du caoutchouc et du cacao.

La gestion communautaire des forêts est un concept nouveau dans le bassin du Congo. À l'exception du Cameroun, il n'y a actuellement aucune forêt communautaire en Afrique centrale. Le panel organisé par Fern a permis de mettre l’accent sur l'importance de développer des modèles innovants de forêts communautaires susceptibles de contribuer à la protection des forêts, l'amélioration des moyens de subsistance et la séquestration accrue du carbone. Les participants ont convenu de la nécessité d'aller au-delà de l’opposition entre la foresterie communautaire et l'exploitation industrielle des forêts, et en faveur de l’émergence d’un nouveau paradigme tirant les leçons du modèle camerounais et des bonnes pratiques existants en Amérique Latine et en Asie.

Lien vers le site du PFBC

 

Le projet CoNGOs: Collaboration d’ONG en faveur de moyens de subsistance communautaires équitables et durables dans les forêts du bassin du Congo, est géré par un consortium d’ONG, dirigé par IIED, dont l’objectif est de contribuer, par le développement d’une foresterie communautaire équitable et durable, à l’amélioration de la gouvernance et des moyens d’existence des communautés forestières dans le Bassin du Congo. Le projet est mis en œuvre au Cameroun, en République centrafricaine, en République du Congo et en République démocratique du Congo (RDC), et dans une certaine mesure au Gabon. Un dialogue, des activités d’échanges d’expérience et de plaidoyer seront également entrepris au niveau régional.

Les membres du consortium CoNGOs sont International Institute for Environment and Development (IIED), ClientEarth, Fern, Forest Peoples Program (FPP), Rainforest Foundation UK (RFUK) et Well Grounded. Les partenaires du consortium/projet basés au Cameroun sont Association OKANI, Centre for Environment and Development (CED) et INADES-Formation; Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la gestion durable des écosystèmes forestiers de Centrafrique (REPALCA) et Le Centre pour l’Information Environnementale et le Développement Durable (CIEDD) sont basés en République centrafricaine; Organisation pour le Développement et les Droits Humains au Congo (ODDHC), Forum pour la Gouvernance et les Droits de l’Homme (FGDH) et Comptoir Juridique Junior (CJJ) sont basés en République du Congo; et Tropenbos International est le partenaire de la République démocratique du Congo.

 


Cet évènement a été financé par le programme UK Aid du gouvernement britannique. Cependant, les opinions exprimées ne reflètent pas nécessairement celles du gouvernement britannique.
Relevant Campaigns: